Un système d’hydratation à bout de souffle

Les bouteilles en plastique, nous en utilisons tous les jours. Elles sont pratiques, légères, rentrent dans tous les sacs. Le petit hic, c'est que nous sommes un million dans le monde chaque minute à acheter une bouteille en plastique. l’ONU considère que seulement 9% du plastique produit et usagé parvient à être recyclé.

Eau de Paris a pour mission de « délivrer aux trois millions d’usagers de Paris une eau d’excellente qualité, au prix juste ». La carte numérique des fontaines, disponible sur le site web de la structure recense 1140 fontaines à eau d’accès public.

La fontaine Wallace est un emblème de l'architecture parisienne. Celle-ci a été peinte en rose. On en trouve vingt à Paris.
Dans les fontaines Wallace, il est possible de remplir sa gourde.

Une ressource en danger

Peut-être avez-vous pris peur il y a un mois, quand l'association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (ACRO) a fait part d'une contamination radioactive de l'eau touchant 6,4 millions de personnes en France. Ce que la préfecture d'Ile-de-France a aussitôt démenti.

Les services d'Eau de Paris recourent aux nouvelles technologies. Celles-ci sont en mesure d'épauler l'organisme dans son développement et inscrivent la démarche à la fois dans le principe des smart cities et dans celui des civic tech.

Une action civique individuelle

L’interface de programmation applicative (API) Free Taps recense « tous les points d’eau potable, pour s’hydrater partout et sans créer de déchets » et rend cette base de données accessible dans une logique d’open data via ce site web. C’est cette base de données que nous incluerons prochainement dans le référencement des lieux parisiens à consommation durable sur la plateforme Greenly.